Echauffourées à Idomeni entre migrants et policiers grecs

le
0
    IDOMENI, Grèce, 18 avril (Reuters) - Plusieurs dizaines de 
migrants bloqués à la frontière nord de la Grèce ont lancé des 
pierres en direction des forces de police, lundi près d'Idomeni, 
en réaction à l'accident dont avait été victime l'un d'entre 
eux, blessé par un fourgon policier, ont rapporté les médias 
grecs. 
    Les forces de l'ordre ont tiré des gaz lacrymogènes pour 
disperser la foule. 
    L'homme heurté par un fourgon policier a été hospitalisé 
mais, à en croire les médias grecs, son état n'est pas grave. 
    Des migrants ont tenté la semaine dernière de pratiquer des 
brèches dans la clôture entre la Grèce et la Macédoine mais les 
policiers macédoniens ont tiré des gaz lacrymogènes et des 
balles en caoutchouc dans leur direction, blessant plusieurs 
dizaines d'entre eux. 
    Les réfugiés du camp d'Idomeni comptent parmi les 53.000 
migrants actuellement bloqués en Grèce du fait de la fermeture 
des frontières des pays balkaniques. L'an dernier, plus d'un 
million de migrants avaient pu gagner l'Europe du Nord et de 
l'Ouest par l'itinéraire des Balkans, alors encore ouvert. 
 
 (Stoyan Nenov et Fedja Grulovic; Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant