Echanges gaziers entre Chevron et Shell en Australie

le
0

(Commodesk) Les filiales de Shell et Chevron en Australie ont signé, le 20 août, un accord d'échange de leurs actifs gaziers.

Chevron propose ses parts du projet Browse de production de gaz naturel liquéfié (GNL) contre les actifs de Shell dans les champs gaziers de Clio et d'Acme du Bassin de Carnarvon. Shell devra compléter son offre avec 450 millions de dollars (362 millions d'euros). Ces projets sont tous situés au nord-ouest de l'Australie, en pleine mer.

Si les autorités australiennes donnent leur accord de principe, Shell disposera au total de 35% de West Browse et de 25% d'East Browse. Ce projet devrait permettre, d'ici 2017, la production de 50 millions de tonnes de GNL par an. Les réserves des gisements de la zone sont estimées à 13.300 milliards de pieds cubes de gaz (376 milliards de m3).

Quant à Chevron, il détiendra l'ensemble des gisements de Clio et d'Acme qui font partie du projet Gorgon. Chevron compte y  produire 15 millions de tonnes de GNL par an.

Depuis 2007, l'Australie multiplie les projets d'exploitation de GNL. Actuellement sept des dix plus gros projets mondiaux y sont en cours de construction. Le gouvernement australien prévoit de devenir le premier producteur de GNL (devant le Qatar) d'ici 2020.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant