Echange de prisonniers entre islamistes et miliciens en Syrie

le
0

BEYROUTH, 6 avril (Reuters) - Des islamistes syriens et des miliciens pro-gouvernementaux ont procédé, fait exceptionnel, à un échange de prisonniers, les insurgés relâchant 25 femmes et enfants contre la libération d'un de leurs chefs, a rapporté lundi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Les dix enfants et 15 femmes qui ont été échangés avaient été enlevés il y a plus d'un an par des insurgés dans des villes chiites de la province d'Alep, dans le nord de la Syrie. L'échange est intervenu entre les islamistes du mouvement Djaïch al Moudjahidine et des miliciens proches du régime, grâce à la médiation de combattants kurdes des Unités de protection populaire (YPG), précise l'OSDH, une organisation proche de l'opposition qui rend compte de l'évolution du conflit syrien. Les médias officiels syriens n'ont pas fait état de l'échange. Le commandant qui a été libéré en échange de 25 femmes et enfants est le chef militaire du Djaïch al Moudjahidine, qui avait été capturé en août dernier. (Oliver Holmes; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant