Ecclestone : le pape de la F1 devant ses juges

le
0
Bernie Ecclestone, 83 ans, devenu milliardaire en gérant la Formule 1, va être jugé pour corruption par un tribunal de Munich.
Bernie Ecclestone, 83 ans, devenu milliardaire en gérant la Formule 1, va être jugé pour corruption par un tribunal de Munich.

La discipline reine du sport automobile est en pleine tourmente. Depuis quelques jours, c'est la responsable australienne de son service juridique à Formula One Management (FOM), Sacha Woodward-Hill, 44 ans, qui expédie les affaires courantes. Car "Bernie" va devoir se concentrer, avec ses avocats, sur la vingtaine d'audiences prévues jusqu'en septembre, à raison de deux par semaine en moyenne. Ce passage de témoin, qui plus est à une femme, c'est déjà un début de transition en F1. Car "Bernie" sait tout, dirige tout et décide de tout depuis les années 80, quand il a signé avec son grand ami Max Mosley, alors président de la Fédération internationale du sport automobile (FIA), un accord lui garantissant les droits commerciaux de la F1 pour plus d'un siècle. Contrat du siècleC'est ce contrat du siècle, au sens propre, qui a donné à "M. E" l'essentiel de son pouvoir, surtout sur les écuries de F1 dans lesquelles il a permis de créer des milliers d'emplois. Et les patrons d'écurie sont payés comme des ministres pour animer le plus grand cirque du monde, un Barnum mécanique qui fait étape une vingtaine de fois par an aux quatre coins de la planète. "Pour être honnête, la F1 est ce qu'elle est grâce à Bernie Ecclestone, à la manière dont il a construit ce sport depuis trente-cinq ans. Tout ce que nous voyons ici est basé sur ce qu'il a fait, et réussi. Sans lui, nous aurions de gros soucis", disait à Silverstone, l'an dernier, son compatriote...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant