Écart de taux sur les crédits immobiliers

le
0

Après avoir atteint des niveaux historiquement bas, les crédits immobiliers ont légèrement augmenté. Il existe désormais des différences de taux sensibles, entre crédits.

La reprise des crédits immobiliers

Durant l'année 2012 et pendant le premier semestre 2013, les taux des crédits immobiliers s'étaient distingués par leur taux très bas. Un record avait même été atteint en juin 2013, avec un niveau moyen à 2,90 %. Les taux étaient légèrement repartis à la hausse, depuis l'été dernier. Selon le dernier Observatoire Crédit Logement/CSA, en fin d'année dernière, le taux fixe moyen hors assurance s'élevait à 3,08 %.

Différence selon taux fixe ou variable

Les acheteurs potentiels ont pu se trouver confrontés à des taux de crédits différents, selon leur choix d'un crédit à taux fixe ou variable. Un taux moyen de 3,03 % est ainsi appliqué pour des crédits à taux fixe sur 15 ans, tandis que les crédits sur 25 ans s'accompagnent d'un taux à 3,65 %.

Les prêts sont moins coûteux pour les crédits à taux variables. En moyenne, un crédit à taux fixe sur 20 ans demande un taux moyen de 3,33 %, tandis qu'un crédit à taux variable pourra s'assortir à un taux de 2,80 % pour une même durée de remboursement.

Les autres critères de modulation

Les banques étudient également le profil des emprunteurs, pour établir leur taux. Ainsi, l'apport personnel constitue un élément de modulation. Les capacités de remboursements d'un ménage sont aussi prises en compte et peuvent permettre de négocier un taux intéressant. Des écarts peuvent ainsi atteindre 1,25 point à taux variable et 0,95 point à taux fixe.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant