ECA : Point sur l’activité

le
0

Perspectives pour l'exercice 2012

Le chiffre d'affaires du second semestre sera comme prévu nettement supérieur au semestre précédent pour être proche de 100 M¤ sur l'année. Le résultat opérationnel courant sera en nette progression sur le semestre, mais inférieur à celui enregistré au S2 2011.

Après une revue exhaustive des activités, il a par ailleurs semblé prudent à la direction de prendre en compte un certain nombre d'ajustements négatifs impactant le compte de résultat de manière ponctuelle :

des frais de restructuration (départ de l'ancien PDG et réorganisation de sites) pèseront à hauteur d' 1 M¤ ; des dépréciations d'actifs essentiellement incorporels sont envisagées et pèseront également sur la rentabilité, de l'ordre de 3 M¤, sans impact cash.

Ajoutés à l'importante provision passée pour le litige BAE au premier semestre, ces éléments entraîneront un résultat opérationnel fortement négatif sur l'année.

Le taux d'EBITDA, peu impacté par ces éléments non récurrents, restera quant à lui à un niveau plus satisfaisant, mais en baisse par rapport à l'année dernière.

Point sur le litige BAE

Dans le cadre du litige qui l'oppose à British Aerospace (communiqués des 2 juillet 2012 et 7 novembre 2012), ECA informe que le délibéré du Juge de l'Exécution du Tribunal de Grande Instance de Toulon a été rendu le
4 décembre 2012. Il se prononce en faveur d'un étalement du versement de la somme restant due par ECA à British Aerospace (4,2 M¤) en 24 mensualités égales (2 ans). 

L'indemnité définitive devra être fixée dans le cadre de la conclusion du jugement de première instance (l'indemnité initiale de 6,2 M¤ est provisionnelle). ECA est convaincue que le montant définitif ne sera pas supérieur au montant provisionnel.

En outre, dans le cadre de la procédure d'appel, ECA a déposé ses conclusions au mois d'octobre 2012.

Sauf négociation avec la partie adverse, non entamée à ce jour, la société n'anticipe pas de conclusion de ces différentes procédures avant 24 mois.

Perspectives commerciales

ECA vient de remporter un contrat de développement et fourniture d'équipements sous-marins d'un montant de 10 M¤. Des tranches additionnelles à ce contrat pourraient être remportées également dans les prochaines semaines, pour un montant maximum équivalent à la première commande. La réalisation de ce marché devrait s'étaler sur 4 ans.

Par ailleurs, sur le marchés des drones (sous-marins, terrestres, marins de surface) ECA a remis plusieurs offres importantes (plusieurs dizaines de millions d'euros) qui sont en négociations depuis plusieurs trimestres. Leur gain, très incertain à ce jour, pourrait avoir un impact positif important sur les comptes de l'entreprise, éventuellement dès 2013 en fonction de la date à laquelle ces commandes seraient obtenues.

Situation de trésorerie

Les résultats décevants de l'exercice 2012 et les dépenses relatives au litige BAE ont dégradé la trésorerie de l'entreprise. Celle-ci a été confortée depuis plusieurs mois par l'actionnaire majoritaire, Groupe Gorgé, détenteur d'un compte courant de 5,3 M¤ au 10 décembre 2012. La société réfléchit à un renforcement de sa structure financière.

A propos d'ECA

Leader dans la protection des vies humaines par la robotique, la simulation et les systèmes de contrôle et de sécurité, le Groupe ECA a acquis des positions de leader dans des applications dédiées aux « milieux hostiles et contraints », des marchés de niche à fort contenu technologique et aux cycles complémentaires tels que la défense, la Sécurité Intérieure, le Nucléaire, l'Offshore ou l'Aéronautique. A la pointe de l'innovation, ECA est le N°1 mondial dans la robotique de déminage sous-marin avec 70% du parc installé et le N°1 français pour la robotique terrestre et les systèmes d'assemblage (aéronautique).

En 2011, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 129,1 M¤, dont 23% à l'export direct, qui se répartit ainsi :

Défense / Robotique (44%) : robots d'identification et de destruction de mines, robots autonomes de détection/cartographie, drones de surface, simulateurs navals, robots terrestres, systèmes de contrôle pour les navires, etc. ; Civil / Aéronautique (56%) : Systèmes de contrôle/sécurité et simulateurs d'entraînement pour l'Aéronautique, simulateurs terrestres, etc.

Retrouvez l'ensemble de notre communication financière sur www.ecagroup.com

La société ECA est cotée sur Euronext Paris Compartiment C. 

Indices : SBF 250, CAC SMALL 90 et CAC IT

Code ISIN : FR0010099515 - Mnémo : ECASA
Code Bloomberg : ECASA:FP

Le Groupe Gorgé est actionnaire
d'ECA à hauteur de 53,48 %.

Contacts :

ECA - Raphaël Gorgé

Président Directeur Général
Tél. : +33(0)1 44 77 94 72

Actus Finance - Anne-Pauline PETUREAUX

Relations Analystes/Investisseurs
Tél. : +33(0)1 53 67 35 74 
E-mail : apetureaux@actus.fr

Actus Finance - Jean-Michel MARMILLON

Relations Presse
Tél. : +33(0)1 53 67 07 80 
E-mail : jmmarmillon@actus.fr

Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Autres communiqués Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-30356-eca-point-sur-l_activite-vedf.pdf © Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it's free

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant