Ebola-Une mission d'information attaquée en Guinée, huit morts

le
0

CONAKRY, 18 septembre (Reuters) - Les corps de huit personnes, dont ceux de trois journalistes, ont été retrouvés dans un village du sud-est de la Guinée après l'attaque mardi d'une équipe chargée de former la population à la prévention de la fièvre Ebola, a annoncé jeudi un porte-parole du gouvernement guinéen. "Les huit corps ont été retrouvés dans les latrines du village. Trois des victimes avaient la gorge tranchée", a précisé Damantang Albert Camara à Reuters. Dans une allocution télévisée enregistrée un peu plus tôt, le Premier ministre Mohamed Saïd Fofana a quant à lui indiqué que les corps de sept des neuf disparus avaient été retrouvés à Womé, village proche de Nzérékoré, où l'épidémie s'est déclarée en mars. Le chef du gouvernement a en outre annoncé l'arrestation de six suspects. L'équipe était composée de membres de l'administration locale, de deux responsables médicaux, d'un religieux et de trois journalistes, a-t-il précisé. (Saliou Samb, Guy Kerivel et Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant