Ebola-Près de 4.000 GI's pourraient être déployés

le
0

(Actualisé avec précisions) WASHINGTON, 3 octobre (Reuters) - Près de 4.000 militaires américains, soit 1.000 de plus que prévu, pourraient être déployés à terme en Afrique de l'Ouest dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de fièvre Ebola, a fait savoir vendredi le département de la Défense. "Nous envisageons le déploiement de 4.000 hommes dans le cadre de cette mission mais, bien sûr, nous étudions les besoins quotidiennement. Il est possible que cela n'aille pas jusque là", a déclaré le contre-amiral John Kirby, porte-parole du Pentagone. L'armée a quant à elle annoncé que 3.200 hommes avaient déjà été affectés à cette mission. Pour le moment, 205 militaires américains se trouvent au Liberia et 26 au Sénégal, où les effectifs resteront modestes. Il s'agit d'y mettre en place un pont aérien qui pourrait devenir crucial en cas d'évacuations, a précisé le Pentagone. Après l'annonce mardi du premier cas diagnostiqué au Etats-Unis, le département de la Défense a promis la plus grande transparence si des membres de la mission américaine sont à leur tour atteints. Un hôpital de campagne de 25 lits où seront soignés les membres du personnel médical contaminés doit être achevé le 18 octobre et deux autres centres de soins seront opérationnels à la fin du mois. Au total, le plan annoncé à la mi-septembre par Barack Obama prévoit la construction de 17 hôpitaux et la mise en place d'un centre de commandement à Monrovia. (Phil Stewart, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant