Ebola : premier cas confirmé à New York, un médecin rentré de Guinée

le
0
Ebola : premier cas confirmé à New York, un médecin rentré de Guinée
Ebola : premier cas confirmé à New York, un médecin rentré de Guinée

Il a pris au moins trois métros différents avant de se rendre compte qu'il avait contracté Ebola. Ce médecin de New York, récemment revenu de Guinée (Afrique de l'Ouest), est le premier cas avéré de la maladie dans la plus grande ville américaine. Ce vendredi, les autorités américaines tentent de rassurer la population, notamment les personnes que le jeune homme est susceptible d'avoir croisées pendant ses derniers jours d'incubation. La fièvre hémorragique est «très difficile à attraper», a insisté jeudi soir le maire, Bill de Blasio. Mais certains s'interrogent déjà sur les éventuelles négligences du jeune homme qui, ces deux derniers jours, s'est beaucoup baladé dans Big Apple.

Craig Spencer, 33 ans, est donc le quatrième cas d'Ebola aux Etats-Unis, dont un mortel à Dallas. C'est pour l'ONG Médecins sans Frontières (MSF) qu'il a travaillé en Guinée avec des malades d'Ebola. Selon les autorités, il a quitté le pays le 14 octobre pour revenir, via l'Europe, à New York. Le jeune médecin a été hospitalisé jeudi avec plus de 39°C de fièvre et des douleurs abdominales. Des examens approfondis avaient été décidés au regard de «ses récents voyages, des symptômes et de son travail passé». Il a été immédiatement placé en quarantaine à l'hôpital Bellevue de Manhattan en attendant que les résultats d'examen confirment malheureusement son cas.

La veille, il trinquait dans un bar bondé...

Sa fiancée et deux de ses amis ont également été placés en quarantaine. Mercredi soir, Craig Spencer est allé jouer au bowling avec eux à Brooklyn. Le bowling, dont la capacité d'accueil est de plus de 100 personnes, a depuis fermé par précaution. Rien que ce soir-là, le jeune homme a pris au moins trois lignes de métro différentes. Son appartement de Harlem a été scellé. Les autorités new-yorkaises ont également recherché quelles personnes le médecin pourrait avoir rencontrées à New York et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant