Ebola-Mesures de contrôle à Madrid-Barajas après un cas suspect

le
0

(Précision §3, contexte) MADRID, 16 octobre (Reuters) - Des mesures de contrôle ont été prises jeudi à l'aéroport international de Madrid-Barajas à la suite d'un possible cas de fièvre Ebola à bord d'un avion d'Air France AIRF.PA , a annoncé une porte-parole des autorités aéroportuaires espagnoles (AENA). Le ministère espagnol de la Santé a simplement confirmé que le protocole d'urgence avait été appliqué mais n'a fourni aucun autre détail. Le vol concerné est le vol AF 1300 qui effectuait la liaison entre Lagos, au Nigeria, Paris-Charles de Gaulle et Madrid-Barajas. A Paris, Air France a confirmé qu'un passager avait présenté des symptômes sous forme de tremblements durant le vol. "Conformément aux procédures mises en place, les autorités sanitaires espagnoles ont été alertées par l'équipage et ont effectué un contrôle médical du passager à l'arrivée", a dit un porte-parole de la compagnie aérienne française. Par mesure de précaution, le passager a été transporté en ambulance à l'hôpital et les autres passagers ont pu débarquer normalement. Le vol de retour a été annulé, l'appareil devant être désinfecté. Une infirmière espagnole de 44 ans, Teresa Romero, a été contaminée par le virus Ebola après avoir soigné à Madrid deux prêtres revenus d'Afrique de l'Ouest et décédés de la maladie en août et fin septembre. Quinze personnes ont été placées en observation, dont le mari de Teresa Romero. L'épidémie a fait 4.493 morts depuis le mois de mars et la situation en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, les trois pays les plus touchés par l'épidémie, continue de se dégrader, a annoncé mercredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS). [ID: nL6N0SA607] (Inmaculada Sanz avec Nicholas Vinocur à Paris, Guy Kerivel pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant