Ebola : Médecins sans frontières débordé par l'épidémie

le
0
Ebola : Médecins sans frontières débordé par l'épidémie
Ebola : Médecins sans frontières débordé par l'épidémie

Ebola «se répand plus vite que notre capacité à y faire face», s'inquiète ce vendredi Médecins sans frontières (MSF). De son côté, l'Organisation mondiale de la santé, l'OMS estime elle que l'ampleur de la propagation de l'épidémie est «largement sous-évaluée». Les pays africains affectés ont par ailleurs avoué jeudi leur impuissance à juguler par leurs propres moyens la progression du virus.

«Le personnel présent dans les zones d'épidémie relève des preuves montrant que le nombre de cas rapportés et le nombre de morts sous-estiment largement l'ampleur de l'épidémie», s'est alarmée jeudi soir l'OMS dans un communiqué. «L'épidémie du virus Ebola en Afrique de l'Ouest continue à s'étendre, avec 1 .975 cas et 1 .069 morts en Guinée, au Liberia, au Nigeria et en Sierra Leone».

Face à cette situation, « l'OMS coordonne une augmentation massive de la réponse internationale (à l'épidémie, ndlr), avec le soutien individuel de divers pays, des agences de contrôle des maladies et des agences appartenant aux Nations Unies ».

Ebola : la carte de la propagation

Le code couleur correspond aux nombres de cas confirmés d'infection (Sources : OMS), du plus clair au plus foncé. En cliquant sur chaque pays, découvrez l'avancée de l'épidémie.

Des athlètes africains interdits de compétition en Chine. Certains athlètes en provenance de pays d'Afrique de l'ouest touchés par l'épidémie d'Ebola ne pourront pas participer à la 2ème édition des Jeux Olympiques de la Jeunesse, qui commencent samedi à Nankin (Chine). Selon le CIO (Comité international olympique) et le comité organisateur des Jeux, il a été décidé que «les athlètes venant des régions infectées ne pourront pas participer aux sports de combat (2 athlètes) ni aux sports de natation (1 personne)».

L'engagement des États-Unis. Jeudi, le président américain Barack Obama s'est entretenu avec ses homologues libérienne Ellen Johnson ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant