Ebola-Manifestation dans un quartier de Monrovia en quarantaine

le
0

MONROVIA, 20 août (Reuters) - La police libérienne a fait usage de gaz lacrymogène mercredi pour disperser des habitants de Monrovia qui voulaient quitter le quartier de West Point, placé en quarantaine la veille en raison de l'épidémie de fièvre Ebola. Outre cette mesure, un couvre-feu a été instauré de 21h00 (21h00 GMT) à 06h00 à l'échelle nationale pour contrôler les mouvements de population. L'épidémie qui touche quatre pays d'Afrique de l'Ouest a fait 1.229 morts, selon les derniers chiffres communiqués mardi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Au Liberia, 53 décès supplémentaires ont été enregistrés entre les 14 et 16 août. (Alphonso Toweh et Clair McDougall, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant