Ebola : le plan de Marisol Touraine contre la propagation du virus

le
2
Ebola : le plan de Marisol Touraine contre la propagation du virus
Ebola : le plan de Marisol Touraine contre la propagation du virus

En raison d'une situation «évolutive», un «renforcement des contrôles au départ comme à l'arrivée pourrait intervenir dans les jours qui viennent» dans les aéroports, a confirmé vendredi la ministre de la Santé Marisol Touraine, lors d'un point presse consacré à la réponse française à l'épidémie. Une réunion européenne est d'ailleurs prévue le 17 octobre pour étudier un éventuel renforcement de ces contrôles.

La ministre avait déclaré antérieurement que la France travaillait à obtenir un renforcement des contrôles au départ auprès des pays touchés par l'épidémie, le contrôle à l'arrivée des voyageurs n'étant pas «la solution miracle». Finalement, des contrôles accrus pourraient donc être mis en place y compris dans les aéroports français. La ministre a par ailleurs rappelé «avec force» que «les voyages vers les pays touchés (NDLR : principalement la Guinée, le Liberia et le Sierra Leone) sont vivement déconseillés».

Touraine : «Aucun autre malade d'Ebola pris en charge» en France depuis l'infirmière de MSF

La France n'est pas la seule à emprunter cette voix : en Europe, le Royaume-Uni a prévu l'introduction «d'un dépistage renforcé dans un premier temps concernant les aéroports (londoniens NDLR) de Heathrow et Gatwick et les terminaux Eurostar» pour les personnes en provenance du Liberia, de Sierra Leone et Guinée, a annoncé Downing Street. Outre-Atlantique, Washington et Ottawa ont annoncé le renforcement du contrôle des voyageurs en provenance des pays africains touchés par Ebola, qui a tué mercredi un patient au Texas. La méthode retenue est celle d'une prise de température des voyageurs à risque.

Un numéro vert, une task force interministérielle

Par ailleurs, un numéro vert sur Ebola, le 0800 13 00 00, sera mis en place dès samedi matin pour répondre aux questions du public, a annoncé vendredi la ministre, qui a annoncé la mise en place d'une «task force ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Needlema le vendredi 17 oct 2014 à 08:53

    Sans quarantaine point de salut .

  • mlaure13 le samedi 11 oct 2014 à 17:14

    Ca me rappelle une étrange histoire...où l'on ns assurait qu'il ne manquait pas un bouton aux guêtres de nos vaillants soldats, partis la fleur au bout du fusil...et on connait la suite !!!... Et bientôt...la denguébola, le tube mondial pour 2015, et croyez-moi, ça va faire un tabac !... La fin de l'humanité approche à grands pas, au mieux, se retrouver au moyen âge sombre… courage, encore qqs petites décennies, et nos petits enfants vont ns maudire pour l’éternité !...