Ebola-Le Mali ne compte plus aucun cas suspect

le
0

BAMAKO, 16 décembre (Reuters) - Le Mali a levé la mise en quarantaine de ses treize derniers patients suspectés d'avoir contracté la fièvre Ebola et le pays pourrait être déclaré exempt du virus dès le 18 janvier si aucun nouveau cas n'est détecté entre-temps, a déclaré mardi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Six personnes sont mortes de la fièvre hémorragique au Mali, alors que le virus a tué depuis le mois de mars 6.841 personnes en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, selon le dernier point sur l'épidémie publié lundi par l'OMS. Au Mali, où le premier cas mortel a été annoncé début octobre, le dernier patient infecté par le virus a guéri et quitté l'hôpital la semaine dernière. Les 21 jours de quarantaine imposés aux personnes ayant été en contact avec une personne infectée - elles ont été jusqu'à 300 - ont pris fin lundi à minuit. (Tiemoko Diallo; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant