Ebola-La présidente du Liberia écrit à Barack Obama

le
1

DAKAR, 13 septembre (Reuters) - La présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf a lancé un appel à l'aide à Barack Obama face à l'épidémie de fièvre Ebola qui a tué plus de 2.400 personnes en Afrique de l'Ouest depuis mars. Dans une lettre datée du 9 septembre, elle demande aux Etats-Unis de construire et de gérer au moins un centre de traitement à Monrovia, la capitale libérienne, invoquant la grande expérience des équipes civiles et militaires américaines. Le gouvernement libérien doit ouvrir à Monrovia un centre de soins doté d'une centaine de lits et Médecins sans frontières (MSF) va porter à 400 places son unité dans la capitale libérienne. Dans sa lettre au président américain, Johnson Sirleaf précise qu'il manque un millier de lits dans la capitale et une dizaine de centres de soins dans le reste du pays. "Sans une aide directe accrue de votre gouvernement, nous allons perdre la bataille contre Ebola", souligne la présidente libérienne. (Daniel Flynn, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le dimanche 14 sept 2014 à 00:07

    Non merci. Qu'est ce que le Libéria a fait pour les autres?