Ebola-La compagnie Emirates suspend ses vols en Guinée

le
0

(Actualisé avec précisions) DUBAI, 2 août (Reuters) - La compagnie aérienne Emirates EMIRA.UL a annoncé la suspension de ses vols à destination et en provenance de Guinée, l'un des pays touchés par l'épidémie du virus Ebola qui a pour l'instant tué 729 personnes sur quelque 1.300 cas répertoriés. Les vols sont suspendus à partir de samedi, a annoncé la compagnie aérienne de Dubaï dans un communiqué mis en ligne sur son site internet. "La sécurité de nos passagers et membres d'équipage est notre priorité la plus élevée et ne sera pas compromise", peut-on lire. De nouvelles mesures pourraient être prises, "guidées par le conseil et les informations du gouvernement et des autorités sanitaires internationales". L'Association internationale du transport aérien (IATA) a fait savoir jeudi que l'OMS ne recommandait aucune restriction des vols ou fermeture des frontières et que le risque serait très faible pour les autres passagers si une personne atteinte du virus empruntait un vol. D'autres compagnies aériennes ont déjà suspendu leurs vols à destination de certains pays d'Afrique de l'Ouest touchés par l'épidémie la plus mortelle depuis la découverte du virus Ebola il y a près d'une quarantaine d'années. La principale compagnie nigériane Arik Air et la compagnie Asky, basée au Togo, ont suspendu leurs vols en Sierra Leone et au Liberia, deux pays non desservis par Emirates, en raison de craintes concernant la propagation du virus. Les dirigeants d'Afrique de l'Ouest ont décidé vendredi de renforcer la lutte contre l'épidémie, avec notamment des mesures d'isolement des communautés rurales ravagées par la maladie. ID:nL6N0Q75P3 La Sierra Leone a décrété mercredi l'état d'urgence. (Praveen Menon; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant