Ebola - La Chine va construire une nouvelle route au Liberia

le
0

MONROVIA, 9 août (Reuters) - La Chine va construire une nouvelle route côtière au Liberia dans le cadre de son aide accordée au pays d'Afrique de l'Ouest après l'épidémie meurtrière de fièvre Ebola, a annoncé dimanche le ministre libérien des Affaires étrangères. Augustine Kpehe Ngafuan s'exprimait lors d'une conférence de presse commune avec son homologue chinois, Wang Yi, en déplacement au Liberia, en Guinée et en Sierra Leone, les trois pays les plus touchés par le virus. La route côtière est essentielle pour le commerce au Liberia. Elle relie la capitale, Monrovia, à la frontière avec la Côte d'Ivoire via la ville-portuaire de Buchanan, plaque-tournante des échanges avec le monde extérieur. Mais cette route n'est pas asphaltée. La Chine, a-t-il ajouté, aidera aussi le Liberia à construire un nouvel édifice gouvernemental où seront logés une dizaine de ministères. La fièvre Ebola a fait plus de 11.300 morts dans les trois pays africains, dont 4.800 au Liberia, depuis décembre 2013. L'épidémie semble cependant endiguée, les autorités sanitaires n'ayant pas recensé de nouvelles contaminations ces dernières semaines. (Alphonso Toweh et James Giahyue; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant