Ebola-La CGT d'Air France appelle à refuser le travail

le
1

PARIS, 22 août (Reuters) - La CGT d'Air France AIRF.PA appelle les hôtesses et les stewards à refuser les vols à destination de Conakry (Guinée), Freetown (Sierra Leone) et Lagos (Nigeria) en raison de l'épidémie de fièvre Ebola. Considérant qu'il existe "un danger grave et imminent" pour la santé des personnels navigants, le syndicat les appelle à exercer leur droit de retrait, dans un communiqué diffusé vendredi. Estimant qu'Air France devrait "suspendre la desserte des escales incriminées", l'Ugict-CGT-PNC souligne qu'"Air France poursuit la desserte de ces destinations à hauts risques contre vents et marées" et juge les mesures prises par la compagnie "totalement inadaptées à la gravité de la situation et aux risques encourus par les hôtesses, stewards et chefs de cabine". Le Syndicat national du groupe Air France (SNGAF) avait demandé jeudi au Premier ministre, Manuel Valls, "d'intervenir auprès de la direction d'Air France afin qu'elle suspende ses vols sur ces destinations pour assurer la sécurité de ses clients et de ses salariés". L'épidémie a fait 1.350 morts sur les 2.473 personnes infectées et recensées dans les quatre pays d'Afrique de l'Ouest touchés - Guinée, Liberia, Nigeria et Sierra Leone - depuis que les premiers cas ont été identifiés en mars, selon un communiqué de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) publié mercredi. (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le vendredi 22 aout 2014 à 13:06

    autant que je sache il n'y a pas de vol AF vers Freetown ou alors ça a évolué ces dernières années