Ebola-L'épidémie a fait 2.793 morts en Afrique de l'Ouest-OMS

le
0

GENEVE/FREETOWN, 22 septembre (Reuters) - La fièvre hémorragique Ebola a fait 2.793 morts et contaminé au total 5.762 personnes dans l'ouest de l'Afrique à la date du 18 septembre, selon le dernier bilan rendu public lundi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). L'épidémie, qui s'est déclarée en mars dernier en Guinée, est "plutôt bien contenue" au Sénégal et au Nigeria - deux pays où seuls quelques cas ont été recensés -, ajoute l'OMS. "Globalement, la maladie est plutôt bien contenue au Sénégal et au Nigeria", note l'OMS dans un communiqué, qui stipule par ailleurs qu'aucun nouveau décès n'a été enregistré depuis le dernier bilan en Guinée, mais que quatre autres personnes sont décédées en Sierra Leone ainsi que 39 autres au Liberia dans cet intervalle. Un comité d'experts sanitaires indépendants conseillant la directrice générale de l'OMS, Margaret Chan, recommande quant à lui d'éviter une interdiction généralisée des voyages et du commerce avec les pays touchés par l'épidémie. "Les annulations de vols et autres restrictions imposées sur les voyages continuent d'isoler les pays touchés, ce qui a des conséquences économiques néfastes et gêne les efforts de secours, tout cela risquant de propager davantage la maladie au plan international. Le comité (des 20 experts indépendants) réaffirme avec force qu'il ne doit pas y avoir d'interdiction généralisée des voyages internationaux et du commerce", a déclaré l'OMS, pour laquelle l'épidémie n'en demeure pas moins "une situation d'urgence de santé publique et un sujet d'inquiétude au plan international". Au Sierra Leone, où la population a été confinée chez elle pendant trois jours, de vendredi à dimanche, les autorités ont enregistré 130 nouveaux cas confirmés de maladie et attendent les résultats d'analyses concernant 39 autres cas suspects, a déclaré lundi Stephen Gaojia, chef du centre national de lutte contre la fièvre Ebola. Le pays avait ordonné à ses six millions d'habitants de rester chez eux jusqu'à dimanche soir, et durant les journées de confinement, près de 30.000 personnels soignants, volontaires et enseignants ont fait du porte à porte afin de délivrer des messages de prévention et d'information et de mieux isoler la maladie. L'OMS indique d'autre part lundi qu'en République démocratique du Congo (RDC), où un autre foyer de fièvre Ebola est apparu ces dernières semaines, 40 personnes sont décédées, sur un total de 71 cas recensés à la date du 18 septembre. (Tom Miles, Stephanie Nebehay et Umaru Fofana; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant