Ebola-Des tests du ZMapp très prometteurs sur le singe

le
0

NEW YORK, 29 août (Reuters) - Les tests en laboratoire du sérum expérimental ZMapp ont donné des résultats de 100% sur des singes contaminés par le virus Ebola, indiquent des scientifiques, vendredi. Les dix-huit primates auxquels avait été inoculé le virus de la fièvre hémorragique ont tous survécu, y compris ceux dont le traitement n'a été entamé que quelques heures avant la mort probable du sujet. Aucun autre traitement expérimental de la fièvre Ebola n'avait obtenu de tels résultats sur des animaux de laboratoire avec une période de contamination longue. Deux ressortissants américains, qui avaient été contaminés par le virus lors d'un séjour au Liberia, ont été guéris après avoir été traités avec l'anticorps développé par la société pharmaceutique ZMapp Biopharmaceutical basée à San Diego. Leurs médecins n'ont pas affirmé avec certitude que le sérum était responsable de leur guérison car une procédure identique s'est révélée inefficace pour un médecin libérien et un prêtre espagnol qui sont, tous deux, décédés. Les résultats obtenus sur le singe constituent toutefois "un succès monumental", a estimé le virologue Thomas Geisbert du département de médecine de l'Université du Texas dans un commentaire publié sur le site de la revue Nature. Il n'existe pas pour l'instant de vaccin ou de traitement homologué de la fièvre Ebola. L'épidémie de fièvre hémorragique, qui touche plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, a déjà fait 1.552 morts parmi 3.069 cas confirmés, selon les chiffres fournis par l'Organisation mondiale de la santé. L'OMS estime que la maladie pourrait concerner 20.000 personnes car aucun gouvernement ou aucune organisation sanitaire n'a réussi pour l'instant à contenir la propagation de l'épidémie. L'Organisation estime que la contamination devrait très probablement se poursuivre en 2015. (Sharon Begley; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant