Ebola : des pilotes d'Air France refusent les vols vers les pays touchés

le
0
Ebola : des pilotes d'Air France refusent les vols vers les pays touchés
Ebola : des pilotes d'Air France refusent les vols vers les pays touchés

Le virus ebola n'inquiète pas que les hôtesses et les stewards d'Air France. Selon les syndicats, plusieurs dizaines de pilotes de la compagnie ont aussi refusé d'effectuer des vols à destination des pays africains touchés par l'épidémie. « Tous les jours, il y a un collègue au moins qui ne souhaite pas partir, assure le Spaf, deuxième syndicat de pilotes à Air France. Ces refus ne se voient pas puisqu'ils sont signifiés plusieurs jours avant le vol, lorsque les plannings sont réalisés. Un remplaçant est donc appelé. »

Selon différentes sources syndicales, le nombre de défections pourrait osciller entre 10 et 20 % des pilotes qui réalisent ces dessertes. « Impossible de savoir précisément le nombre, regrette le SNPL, la principale organisation syndicale de pilotes. Mais, au vu des e-mails que l'on reçoit, il n'est pas négligeable. Les pilotes sont inquiets notamment quand il s'agit de passer la nuit dans tel ou tel pays touché par le virus. »

Du côté de la compagnie, si on reconnaît des désistements, on considère les chiffres avancés surestimés. « Ces refus sont marginaux, assure un porte-parole. Depuis le début de l'épidémie, un seul vol a été annulé. Tous les autres ont été assurés. » Mais pour combien de temps ? « La direction marche sur des oeufs, analyse Guillaume Pollard, représentant du syndicat Alter. Je rappelle que le CHSCT (NDLR : comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) a déposé sur le sujet un avis de danger grave et imminent. Que se passera-t-il si un employé est contaminé ? La direction ne pourra pas dire qu'elle ne savait pas. »

Actuellement, à la suite d'une décision du gouvernement, seuls les vols qui desservent la Sierra Leone ont été suspendus. Sur les autres destinations où le virus fait rage, en particulier en Guinée et au Nigeria, les hôtesses et les stewards ont la possibilité de refuser le vol. Une décision prise ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant