Ebola-Des corps abandonnés par des fossoyeurs sierra-léonais

le
0

FREETOWN, 25 novembre (Reuters) - Des membres du personnel chargé de l'inhumation des victimes de la fièvre Ebola ont abandonné des corps dans la rue, à Kenema, dans l'est de la Sierra Leone, pour réclamer le paiement de primes de risques hebdomadaires qu'ils disent ne pas avoir perçues depuis sept semaines. Les autorités, qui ont reconnu l'existence de ces arriérés, ont fait savoir que les grévistes ayant participé à cette manifestation seraient licenciés. "Exposer des corps de façon tellement inhumaine est totalement inacceptable", a jugé Sidi Yahya Tunis, porte-parole de la cellule de crise mise sur pied pour lutter contre l'épidémie, dont la Sierra Leone est devenue le foyer le plus préoccupant. Selon des témoins, une quinzaine de cadavres ont été abandonnés dans la rue devant l'hôpital de la ville et trois bloquaient l'entrée de l'établissement. (Umaru Fofana, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant