Ebola-Cubains et Américains devraient collaborer en Afrique

le
0

LA HAVANE, 18 octobre (Reuters) - Des médecins cubains et des soldats américains devraient être amenés à collaborer pour lutter contre l'épidémie de fièvre Ebola en Afrique de l'Ouest, a déclaré vendredi un responsable médical cubain. Les deux ennemis sont en pointe de l'aide aux pays d'Afrique les plus affectés par la fièvre hémorragique, qui a fait 4.546 morts depuis le mois de mars, selon les derniers chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Cuba a envoyé 165 médecins et infirmières en Sierra Leone - un chiffre record - et 296 autres se rendront au Liberia et en Guinée la semaine prochaine. Les Etats-Unis ont de leur côté déployé 3.000 soldats, ingénieurs et personnels soignants dans la région. "Nous allons travailler côte à côte (...) avec tous ceux qui sont sur place, et notre ministre de la Santé a dit dans son discours que cela inclut les Américains", a déclaré Jorge Perez, directeur de l'hôpital spécialisé dans les maladies tropicales où les médecins sont formés avant de se rendre en Afrique. Cuba et les Etats-Unis, qui n'ont plus de relations diplomatiques depuis plus de 50 ans, ont déjà été amenés à collaborer sur le terrain humanitaire, notamment en Haïti après le tremblement de terre de 2010. Alors que le secrétaire d'Etat américain John Kerry a salué la contribution "impressionnante" de La Havane à la lutte contre Ebola, Jorge Perez veut croire que cette nouvelle collaboration permettra d'améliorer les relations entre les deux pays. "Je pense que cela pourrait être le cas, et je pense que c'est important que cela le soit", a-t-il insisté. (Daniel Trotta; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant