Ebola : couvre-feu général au Liberia, des quartiers de Monrovia en quarantaine

le
0
Ebola : couvre-feu général au Liberia, des quartiers de Monrovia en quarantaine
Ebola : couvre-feu général au Liberia, des quartiers de Monrovia en quarantaine

La présidente du Liberia a décrété un couvre-feu général à partir de mercredi soir et la mise en quarantaine de deux quartiers urbains, dont un dans la capitale, face à la progression inexorable de l'épidémie d'Ebola dans le pays, le plus touché par le virus, ainsi qu'en Sierra Leone. 

Le coordinateur de l'ONU pour Ebola, le Dr David Nabarro, a annoncé mardi qu'il se rendrait dans la semaine dans ces deux pays, ainsi que dans les deux autres touchés, la Guinée et le Nigeria, avec notamment l'intention de mobiliser les 7.500 Casques bleus au Liberia dans la lutte contre la maladie.

L'épidémie d'Ebola, la plus grave depuis l'apparition de cette fièvre hémorragique en 1976, a fait au moins 1.229 morts, selon le dernier bilan de l'OMS arrêté au 16 août, sur 2.240 cas (confirmés, suspects ou probables) : 466 au Liberia, 394 en Guinée, 365 en Sierra Leone et quatre au Nigeria.

Ebola : la carte de la propagation

Le code couleur correspond aux nombres de cas confirmés d'infection (Sources : OMS), du plus clair au plus foncé. En cliquant sur chaque pays, découvrez l'avancée de l'épidémie.

Ebola : le bilan officiel au 16 août

Liberia, nouvel épicentre de la crise?

Le Liberia, qui compte pour 53 des 84 nouveaux morts et 48 des 113 cas supplémentaires, souffre d'une accumulation de circonstances défavorables, a expliqué à l'AFP Cyprien Fabre, responsable du bureau d'aide humanitaire de l'UE (Echo) pour l'Afrique de l'Ouest. Il a ainsi cité la propagation de l'épidémie dans les zones densément peuplées autour de la capitale, outre les provinces avoisinantes du nord du pays, limitrophes de la Sierra Leone et de la Guinée, ainsi que «le nombre de médecins ridicule par rapport à la population» (0,1 pour 10.000 habitants, contre 2,6 en moyenne en Afrique, selon l'OMS).

«A compter de mercredi 20 août, il y aura un couvre-feu de 21 heures à 6 heures du matin (23 heures à 8 heures en France)», a déclaré ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant