Ebola a fait près de 5.000 morts, selon l'OMS

le
0

(Actualisé avec détails) GENEVE, 22 octobre (Reuters) - Près de 5.000 personnes sont mortes après avoir contracté le virus de la fièvre hémorragique Ebola, annonce l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dont le nouveau bilan fait état de près de 10.000 cas de contamination. L'OMS précise qu'à la date du 19 octobre 9.936 personnes ont été contaminées et 4.877 sont décédées, principalement au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée, pays les plus touchés par la maladie. L'organisation humanitaire ajoute que son estimation du nombre de victimes pourrait en fait être trois fois supérieure et atteindre près de 15.000 morts. L'OMS juge que les cas réels de contamination sont bien plus nombreux que ceux effectivement recensés. Ce facteur multiplicateur est de 1,5 en Guinée, 2 en Sierra Leone et 2,5 au Liberia avec un taux de mortalité de 70% en cas de contamination. Le Liberia est le pays le plus affecté par la maladie avec 4.665 cas recensés et 2.705 morts, suivi par la Sierra Leone, 3.706 cas et 1.259 décès et la Guinée, berceau de l'épidémie, 1.540 cas et 904 morts. L'OMS ajoute que les institutions médicales manquent cruellement de lits pour accueillir les malades dans ces pays et que l'aide sanitaire internationale demeure insuffisante. (Tom Miles; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant