eBay retire de la vente des objets datant de l'holocauste nazi

le
0
eBAY RETIRE DE LA VENTE DES OBJETS DATANT DE L'HOLOCAUSTE NAZI, SELON LA PRESSE
eBAY RETIRE DE LA VENTE DES OBJETS DATANT DE L'HOLOCAUSTE NAZI, SELON LA PRESSE

LONDRES (Reuters) - Le site de vente en ligne eBay a retiré de ses catalogues une trentaine d'effets et de souvenirs relatifs à l'holocauste, y compris un uniforme qui aurait été porté par un détenu du camp d'extermination d'Auschwitz, rapporte le Mail on Sunday.

Le journal précise que l'un de ses journalistes a découvert la semaine passée différents objets sur le site, dont un vêtement présenté par le vendeur comme étant un uniforme complet porté par un boulanger polonais tué dans le camp d'Auschwitz.

Le Mail on Sunday a alerté le site eBay qui a immédiatement retiré les objets litigieux de la vente et a proposé de faire un don de 25.000 livres sterling (40.000 dollars) à une organisation caritative.

"Nous sommes sincèrement désolés que ces effets aient été présentés sur eBay et nous les retirons. Nous avons fait un don à une organisation caritative pour exprimer notre préoccupation", explique le site dans un communiqué.

"Nous n'autorisons pas les ventes de cette nature et des milliers de personnes sont employées pour s'assurer du respect des règles sur notre site, utilisant les plus récentes technologies pour traquer les objets qui ne devraient pas être proposés à la vente", ajoute le texte.

Le journal indique que eBay n'a pas été en mesure de déterminer combien de temps ces objets ont été proposés à l'achat sur le site.

L'uniforme porté par un prisonnier du camp d'Auschwitz était proposé au prix de 11.300 livres sterling par un Uklrainien résidant au Canada.

Cette personne avait déjà vendu l'année dernière pour 18.000 dollars des vêtements portés dans le camp d'extermination.

Le vendeur, Viktor Kempf, a expliqué avoir procédé à ces offres car les objets avaient, selon lui, valeur de "documents" et qu'il souhaitait financer un projet de livre historique.

"Je ne veux pas que le gens pensent que j'ai fait cela pour de l'argent. Cette période de l'histoire était effroyable, personne ne doit l'oublier", a-t-il dit.

Parmi les autres objets découverts sur eBay figuraient une paire de chaussures et une brosse à dents ayant appartenu à des victimes de camps de concentration ainsi qu'un brassard frappé de l'étoile jaune.

Estelle Shirbon; Pierre Sérisier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant