eBay jette un froid à Wall Street avec des prévisions décevantes

le
0
eBay jette un froid à Wall Street avec des prévisions décevantes
eBay jette un froid à Wall Street avec des prévisions décevantes

Le groupe de commerce en ligne américain eBay a jeté un froid à Wall Street mercredi avec des prévisions décevantes, après des performances déjà plutôt ternes durant les fêtes de fin d'année dernière.L'action eBay s'effondrait de plus de 12% vers 01H00 GMT dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York.L'entreprise a dit viser un chiffre d'affaires annuel entre 8,5 et 8,8 milliards de dollars, dont seulement 2,05 à 2,10 milliards pour le trimestre en cours. Si la fourchette annuelle est compatible avec la prévision moyenne des analystes (8,6 milliards), le premier trimestre s'annonce plus difficile que prévu (ils espéraient 2,16 milliards).Les prévisions de bénéfice sont également inférieures aux attentes: 1,55 à 1,60 dollar par action sur l'année, dont 37 à 39 dollars au premier trimestre, quand le marché anticipait respectivement jusqu'ici 1,83 dollars et 48 cents.Pour l'année dernière, eBay a enregistré des résultats globalement conformes aux attentes relativement basses du marché, même s'il dit comme beaucoup de multinationales américaines souffrir de la force du dollar.Le chiffre d'affaires a reculé de 2% à 8,6 milliards de dollars sur l'ensemble de l'année, et il a stagné à 2,3 milliards au quatrième trimestre. "Nous avons enregistré des résultats solides tandis que nous continuons de repositionner notre activité, et dans le contexte d'un environnement compétitif pour les ventes des fêtes", a commenté son patron Devin Wenig.Les analystes s'attendent à l'inverse à une croissance de plus de 20% du chiffre d'affaires trimestriel du grand rival Amazon, qui publie ses propres résultats jeudi.eBay indique malgré tout avoir gagné 8 millions de nouveaux clients l'an dernier, avec 162 millions d'acheteurs actifs revendiqués fin décembre.Son bénéfice net annuel ressort à 1,7 milliard de dollars, contre seulement 46 millions en 2014 où les comptes avaient été plombés par ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant