eBay inquiète Wall Street avec des prévisions décevantes avant sa scission

le
0
eBay inquiète Wall Street avec des prévisions décevantes avant sa scission
eBay inquiète Wall Street avec des prévisions décevantes avant sa scission

eBay a inquiété Wall Street mercredi avec des prévisions décevantes pour l'importante période de vente de fin d'année, et de mauvais augure pour ses plateformes commerciales, qui deviendront son coeur d'activité après sa scission l'an prochain.Le géant américain de la distribution en ligne a révisé à la baisse sa prévision de chiffre d'affaires annuel: il n'attend plus que 17,85 à 17,95 milliards de dollars, contre 18 à 18,3 milliards espérés il y a trois mois.Il vise en particulier des revenus de seulement 4,85 à 4,95 milliards de dollars sur les trois derniers mois de l'année, les plus importants dans le secteur de la distribution en raison des achats de Noël. C'est bien en-dessous du consensus de 5,16 milliards.En termes de bénéfices, eBay dit espérer entre 88 et 91 cents par action au quatrième trimestre, alors que la prévision des analystes est actuellement tout en haut de cette fourchette.Le directeur financier du groupe, Robert Swan, a invoqué lors d'une téléconférence explicative avec des analystes l'effet d'un dollar plus fort que prévu face aux autres devises, qui réduit d'autant la part dans les comptes des ventes réalisées notamment sur l'important marché européen, mais aussi "une croissance plus lente des plateformes commerciales".Or ces dernières sont justement appelées à devenir le coeur de l'activité du nouvel eBay après sa scission en deux entreprises, prévue l'année prochaine. - Cyber-attaque plus coûteuse que prévu - Après des appels en ce sens en début d'année de l'investisseur activiste Carl Icahn, eBay avait fini par annoncer il y a deux semaines qu'il allait rendre son indépendance à sa très rentable filiale de paiements PayPal.Celle-ci a continué d'afficher une croissance solide au troisième trimestre: son chiffre d'affaires a augmenté de 20% à 1,95 milliard de dollars, et le nombre de comptes actifs a progressé de 4,4 millions pour atteindre un total de 157 millions à la fin ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant