eBay accélère dans les paiements mobiles en achetant Braintree

le
0
eBay accélère dans les paiements mobiles en achetant Braintree
eBay accélère dans les paiements mobiles en achetant Braintree

Le distributeur en ligne américain eBay espère récupérer une plus grosse part du marché jugé porteur des paiements mobiles avec le rachat de la plateforme Braintree, annoncé jeudi pour environ 800 millions de dollars."Braintree va très bien avec PayPal", l'actuelle filiale de paiements d'eBay rachetée en 2002, a assuré le directeur général du groupe internet, John Donahoe. Elle "apporte des talents complémentaires et une technologie qui à notre avis aidera à renforcer plus rapidement la position de PayPal dans les paiements mobiles", a-t-il ajouté.Braintree est une plateforme permettant des paiements sur internet ou sur mobiles, utilisée notamment par des services comme Airbnb (locations entre particuliers), TaskRabbit (partage de tâches ménagères), OpenTable (réservations de restaurants) ou Uber (taxis). Elle revendique 40 millions d'utilisateurs et devrait servir pour des transactions totalisant 12 milliards de dollars cette année, dont environ un tiers par téléphone portable via l'application Venmo, selon eBay.Le distributeur compte conserver l'ensemble des salariés et la direction de Braintree, qui fonctionnera comme un service séparé à l'intérieur de PayPal. Ce dernier était au départ une solution de paiement sur internet, mais il commence à prendre pied dans le monde physique en proposant des solutions de paiement par téléphone portable aux petits commerçants, venant ainsi concurrencer les réseaux traditionnels de cartes de crédit.Ses 132 millions d'utilisateurs devraient ainsi l'utiliser pour 20 milliards de dollars de paiements mobiles cette année, ce qui représenterait selon les analystes un peu plus de 10% des paiements totaux réalisés via le service.La stratégie de PayPal illustre l'intérêt suscité par le marché des paiements mobiles dits de proximité, où les paiements pour des biens et services sont réalisés en scannant, tapant ou s'enregistrant avec son téléphone portable sur le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant