Eau : nos conseils pour investir un secteur vital

le
0
En 2016, le marché global de l'eau atteindra 714 milliards de dollars selon Veolia. (© Veolia)
En 2016, le marché global de l'eau atteindra 714 milliards de dollars selon Veolia. (© Veolia)

Urbanisation, croissance démographique et industrialisation. Ces trois tendances mondiales, particulièrement marquées dans les pays émergents, ont de multiples conséquences. L’une d’entre elles, et pas des moindres, est de raréfier une ressource indispensable à l’homme : l’eau.

Certains prédisent même qu’au XXIe siècle, l’or bleu va remplacer l’or noir comme principale cause de tensions interétatiques. L’accès à l’eau pose déjà des problèmes dans de nombreuses parties du monde. L’Inde a récemment menacé de construire de nouvelles centrales hydroélectriques sur trois cours d’eau qui coulent ensuite au Pakistan.

L’Egypte surveille de près les décisions des pays situés en amont du Nil. La Chine lorgne les sources de l’Himalaya, ce qui n’est pas sans inquiéter ses voisins. Même au sein des pays développés, l’accès à la ressource peut devenir un vrai sujet préoccupation comme c’est le cas en Californie (Etats-Unis).

Déficit global en eau de 40% d’ici 2030

Selon l’ONU, «la planète devrait faire face à un déficit global en eau de 40%» d’ici 2030. Le forum économique mondial a placé les risques de crises d’approvisionnement en eaux parmi les cinq plus grands risques mondiaux. Ces perspectives peu réjouissantes sont malgré tout porteuses d’opportunités pour les entreprises susceptibles de répondre à cette hausse des besoins. Selon les estimations,

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant