Eau: Montbéliard rompt avec Veolia

le
0
La communauté d'agglomération a décidé seule de mettre un terme au contrat qui la liait à la société privée jusqu'en 2022. Une première dans l'histoire de la gestion française de l'eau.

Pour Pierre Moscovici, la coupe était pleine. Le président PS de la communauté d'agglomération du Pays de Montbéliard a pris la décision historique de rompre en cours de route le contrat qui le liait à la société de gestion des eaux Veolia jusqu'en 2022. En cause : les prix jugés trop élevés proposés par la société privée à ses administrés.

La région de Montbéliard est en effet l'une des agglomérations de l'est de la France où le prix de l'eau est le plus cher, compris entre 3 et 3,40 euros du mètre cube. D'après un habitant de la région, cité par le Parisien, le contrat, signé il y a 20 ans avec Veolia, assurait aux usagers un prix de l'eau identique à celui de la ville voisine de Besançon qui avait conservé une gestion publique. Mais aujourd'hui, «l'écart est approximativement de 1 euro du mètre cube entre les deux villes».

Dans la communauté d'agglomération du Pays de Montbéliard, la gestion redeviendra donc publique dans les 29 communes concern

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant