Eau libre (10 km/F) : Muller remercie Philippe Lucas

le
0
Eau libre (10 km/F) : Muller remercie Philippe Lucas
Eau libre (10 km/F) : Muller remercie Philippe Lucas

Sacrée championne du monde du 10 km en eau libre, mardi à Kazan (Russie) lors des Championnats du monde de natation, Aurélie Muller a tenu à mettre en avant après sa médaille d'or le gros travail de son nouveau mentor, Philippe Lucas. La Française remercie surtout l'ancien entraîneur de Laure Manaudou pour ce qu'il lui a apporté d'un point de vue mental.

Vainqueur mardi à Kazan (Russie) du 10 km en eau libre des Championnats du monde de natation, Aurélie Muller a apporté à la France sa première médaille d’or. Après son sacre, la Française a tenu à souligner l’énorme travail de son nouvel entraîneur, Philippe Lucas, pour lui permettre d’en arriver là. La championne du monde attribue également son triomphe à l’année très compliquée qu’elle a traversée avant de débuter sa collaboration avec l’ancien mentor de Laure Manaudou.

Muller met en avant le gros travail mental de Philippe Lucas

« J'ai vécu une année compliquée, reconnaît Aurélie Muller, interrogé après la course par l’AFP. J'ai décidé de partir 6 mois au Canada, et ça a été 6 mois pendant lesquels j'ai vraiment galéré et c'est pour ça, je pense, que je suis championne du monde. Je suis arrivée après chez Philippe (Lucas). Il a cru en moi, j'ai vraiment travaillé comme une dingue pour arriver là où je suis aujourd'hui. C'est l'année la plus dure que j'ai vécue depuis que je fais du sport. Philippe m'a surtout rendue plus forte mentalement, parce que j'avais du mal à avoir confiance en moi. Il a cru en tout ce que je pouvais faire et voilà, aujourd'hui je suis championne du monde. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant