Eau : le CAS préconise de faire payer plus cher les gros consommateurs

le
4
La tarification progressive est déjà lancée dans des villes comme Libourne (Gironde) ou Dunkerque (Nord) morrbyte/shutterstock.com
La tarification progressive est déjà lancée dans des villes comme Libourne (Gironde) ou Dunkerque (Nord) morrbyte/shutterstock.com

(AFP) - Le prix de l'eau devrait augmenter pour les gros consommateurs ainsi qu'en fonction des saisons, notamment dans les zones à risques de pénurie, ont recommandé mercredi les experts du Centre d'analyse stratégique (CAS).

Dans une note d'analyse, l'organe de conseil dépendant de Matignon suggère une augmentation de la part variable et une baisse de la part fixe --l'abonnement-- "ce qui pénaliserait les gros consommateurs".
Le CAS recommande également de développer, "dans les communes qui présentent des risques de pénurie d'eau et après la réalisation d'études approfondies", "une tarification progressive et/ou saisonnière", pour l'heure encore embryonnaires.

La tarification progressive, déjà lancée dans des villes comme Libourne (Gironde) ou Dunkerque (Nord), consiste à payer un tarif au litre plus élevé au fur et à mesure que la consommation augmente.

En moyenne, le prix de l'eau en France avoisine actuellement les trois euros du mètre cube (soit 0,3 centime d'euro du litre), un prix quasiment triplé depuis 1990, selon le CAS, qui attribue cette hausse aux investissements "massifs" nécessaires et au durcissement des normes de qualité.

En revanche, la consommation baisse ces dernières années, d'environ 1 à 2%, constate l'ex-Commissariat au Plan.

"Si la baisse de la consommation d'eau observée ces dernières années se poursuit, il est fort probable que le prix de l'eau continuera à augmenter, impliquant une hausse significative de la facture pour les ménages qui ne réduiront pas leur consommation", observe le CAS.

map/bpi/php

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le mercredi 3 avr 2013 à 18:02

    il faut taper sur les ELUS.......

  • surfer1 le mercredi 3 avr 2013 à 16:43

    A combiner bien évidemment avec un "tarif social". Vivement aussi un tarif "social" dans les supermarchés, les cinémas, les concessions automobiles, les assurances etc. Le tout sera bien entendu pris en charge intégralement par les "privilégiés" c'est à dire les ménages qui selon Normal Premier gagnent plus de 4000 euros par mois. Ah ce pays de Cocagne!

  • fbordach le mercredi 3 avr 2013 à 16:03

    Un nouvel impôt déguisé?

  • lsleleu le mercredi 3 avr 2013 à 15:39

    Encore une nouvelle usine à gaz pour ramasser du fric.