Eau : grandes man?uvres autour de Saur

le
0
La holding de Saur a accumulé des dettes qui s'élèvent à près de 2 milliards d'euros. Les 70 banques créancières cherchent à contrôler ce dérapage.

Les discussions s'intensifient autour de Saur. Les 70 banques créancières du groupe de gestion de l'eau ont agité hier le chiffon rouge d'une prise de contrôle. «La solution qui avance, inhabituelle en France, est une reprise par la communauté des banquiers», a indiqué à l'AFP un proche du dossier. «Compte tenu de la façon dont l'affaire a été gérée jusqu'à présent, les banques préfèrent en assurer la gestion elles-mêmes» en mettant en place une gouvernance à leur goût et des administrateurs indépendants.

L'enjeu n'est pas mince. Hime, holding de Saur, a accumulé lors du rachat de Saur en 2007, une dette qui s'élève aujourd'hui à près de 2 milliards d'euros. Les discussions portent aujourd'hui sur le montant du renoncement des banquiers à cette créance. Menés par BNP Paribas, les banquiers veulent évidemment ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant