EasyJet va commander 135 Airbus, dont 100 A320neo

le
0
EasyJet va commander 135 Airbus, dont 100 A320neo
EasyJet va commander 135 Airbus, dont 100 A320neo

Le ciel est au beau fixe pour l'avionneur européen Airbus. La compagnie aérienne britannique à bas coûts EasyJet a annoncé ce mardi la signature d'un accord préliminaire portant sur la commande de 135 A320 dont 100 A320neo pour un montant de 11,9 milliards de dollars (8,9 milliards d'euros) après un «rabais très substantiel», souligne easyJet. Cette dernière a également mis une option pour acquérir jusqu'à 100 A320neo supplémentaires.

Cet accord, conclu «après un processus de sélection très concurrentiel», est «sujet à l'approbation des actionnaires», a précisé la compagnie, alors que son fondateur et premier actionnaire Stelios Haji-Ioannou était vent debout depuis des mois contre la volonté de la direction de procéder à une commande géante d'apareils.

Les 35 A320, qui sont la confirmation d'une option d'achat existante, seront livrés entre 2015 et 2017 tandis que les 100 A320neo, commandés dans le cadre d'un nouvel accord, seront livrés entre 2017 et 2022. «Finalement, Airbus a proposé le meilleur accord, à un prix comportant un rabais par rapport au prix catalogue plus important que lors de la commande d'easyJet en 2002», a commenté la directrice générale de la compagnie, Carolyn McCall. «C'est un très bon résultat pour easyJet, nos actionnaires et nos passagers», qui permettra à la compagnie «de poursuivre sa stratégie couronnée de succès» grâce à laquelle elle garantit aux actionnaires «croissance rentable et retour sur investissement».

Airbus affirme sa suprématie face à Boeing au salon du Bourget

Lundi déjà, au Salon du Bourget, l'avionneur s'était distingué en enregistrant deux nouvelles commandes de son moyen-courrier qui doit entrer en service en 2015. Le groupe américain de location d'avions ILFC va acquérir 50 A320neo. De son côté, la Lufthansa a concrétisé hier une commande de 35 A320neo et de 35 A321neo, une version plus longue de l'A320.

Avec ses deux nouvelles ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant