EADS : une légère déception

le
0
EADS : une légère déception
EADS : une légère déception

(lerevenu.com) - Le groupe d'aéronautique défense a fait état, pour le troisième trimestre, d'un résultat d'exploitation, avant éléments exceptionnels, en hausse de 66% à 580 millions d'euros, soit 90 millions de plus qu'anticipé par le consensus des analystes. La branche Airbus Commercial a particulièrement bien tiré son épingle du jeu puisque la marge d'exploitation est ressortie à 3,9%, en gain de 325 points par rapport à la même période de 2011, souligne le courtier Oddo. La comptabilisation de 124 appareils (+ 7%), de moindres dépenses sur le programme de l'A350 et un effet de change favorable ont joué à plein. Le résultat d'exploitation des activités hors Airbus a été moins favorable, mais son repli se limite à 12%.

La déception du marché vient de l'affichage d'un flux de trésorerie négatif de 3,23 milliards d'euros, pour les neuf premiers mois, alors qu'il ne l'était que de 2,53 milliards pour la même période de l'an dernier. Le besoin en fonds de roulement de 1,77 milliard d'euros au troisième trimestre s'explique, selon EADS, par une « concentration des livraisons au dernier trimestre et la forte remontée en puissance industrielle, en particulier chez Airbus et Eurocopter ». En outre, les paiements des Etats clients du groupe sont aussi concentrés sur la fin de l'année.

Grâce à ce qu'EADS considère comme « une solide performance opérationnelle sous-jacente », sa prévision de résultat d'exploitation (avant éléments exceptionnels) est maintenue à 2,7 milliards environ pour 2012. Et le bénéfice par action (comparable) devrait atteindre 1,95 euros, soit un gain de 40%.

Conserver en plaçant un ordre de vente « stop » à 25 euros.

Les cours d'EADS en direct

Toutes les valeurs en vue

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant