EADS : Tom Enders prépare le terrain à des suppressions d'emplois

le
0
Cette restructuration est la conséquence de la fusion de la filiale défense, Cassidian, avec Airbus Military et Astrium (espace) dans le cadre du changement de statut et de nom en groupe Airbus annoncé fin juillet.

«Nous ne pourrons pas éviter de nouvelles réductions des coûts et des effectifs (...) Sans mesure draconienne, nous n'y arriverons pas.» Fidèle à son habitude, Tom Enders, PDG d'EADS, ne s'est pas caché derrière son petit doigt pour annoncer l'arrivée de temps difficiles. Dans un entretien au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, Tom Enders a préparé le terrain à des annonces précises mi-décembre lors d'un comité d'entreprise européen.

Le PDG du géant européen de l'aéronautique envoie un message à la fois aux salariés d'EADS et aux politiques allemands auxquels il confirme qu'il mènera bel et bien le chantier de l'assainissement des activités défense.

Cette restructuration est en effet la conséquence de la fusion de la filiale défense...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant