EADS supprime 5800 postes dans ses activités militaires

le
0
FO-Métaux, syndicat majoritaire chez EADS, affirme que 1700 postes dont 400 intérimaires sont concernés dans l'Hexagone.

Le couperet est tombé: 5800 postes seront supprimés dans le cadre du plan de compétitivité d'Airbus Defence & Space, la nouvelle entité qui regroupera à partir du 1er janvier 2014, les activités défense (Cassidian), avions militaires (Airbus Military) et spatial (Astrium) d'EADS. Tom Enders, PDG d'EADS, l'a annoncé au cours d'un comité de groupe qui se tient actuellement en Allemagne. Et qui devrait se terminer vers 19h30. Mais les syndicats, en particulier FO Métaux, ont fait fuiter les informations.

Selon le syndicat français, majoritaire chez EADS en Europe avec 32,6% des voix, l'Allemagne paiera le plus lourd tribut à ce «plan de compétitivité» avec 2600 suppressions d'emplois dont 570 intérimaires, suivie de la France avec 1700 suppressions de postes (dont 400 contrats d'intérim arrêtés), puis de la Grande-Bretagne qui perd 70...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant