EADS s'apprête à tailler dans ses activités militaires

le
0
Tom Enders, PDG du géant européen, doit dévoiler une nouvelle organisation le 9 décembre. Les syndicats redoutent de lourdes suppressions d'emplois.

À trois semaines de la convocation d'un comité de groupe européen à Munich, le 9 décembre, la tension monte au sein d'EADS. Tom Enders, son PDG, y présentera son plan de réorganisation des activités défense et spatiale. Les trois entités - Cassidian (défense), Astrium (espace) et Airbus Military (avions militaires) - seront réunies au sein d'une seule, réalisant 14 milliards d'euros de ventes et employant 45.000 salariés dont près de 28.800 chez Cassidian (avec MBDA, le missilier dont EADS détient 37,5 %). Le patron du géant de l'aéronautique a déjà promis «du sang et des larmes». «Nous ne pourrons éviter de nouvelles réductions de coûts et d'effectifs (...) Sans mesures draconiennes, nous n'y arriverons pas», a-t-il déclaré en octobre.

Depuis, plusieurs rumeurs circulent. Le dernier chiffrage en date, rappo...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant