EADS restera-t-il actionnaire de Dassault Aviation?

le
0
Il est expressément précisé qu'à l'occasion de ce changement de gouvernance, EADS ?a octroyé à l'État français un droit de première offre/premier refus en cas de vente de tout ou partie de ses parts dans le capital de Dassault Aviation?. Serge Dassault prévoit, sans doute, que les dirigeants d'EADS, qui se sont presque libérés de la tutelle des États français et allemands, décideront de céder la participation dans le groupe aéronautique familial. Au cours actuel, cette participation d'EADS dans Dassault Aviation est valorisée 3,55 milliards d'euros en Bourse. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant