EADS monte en puissance au Brésil

le
0
Déjà bien implanté au Brésil avec Airbus et Eurocopter, le géant européen de l'aéronautique vise notamment un contrat de 7,5 milliards de dollars dans la surveillance des frontières.

«L'inauguration de ce nouveau siège social à Sao Paulo marque une nouvelle étape dans notre développement au Brésil. Toutes les divisions d'EADS sont désormais réunies dans les mêmes locaux afin de gagner en efficacité. C'est un symbole important car il existe de nombreuses synergies entre elles». Offensif, Louis Gallois, président d'EADS, a envoyé aux salariés du groupe un message de confiance dans leur capacité à monter en puissance au Brésil où EADS a réalisé plus de 1 milliard d'euros de chiffres d'affaires en 2010 contre 468 millions d'euros en 2009.

Pour accélérer, EADS s'appuie sur de solides positions commerciales et industrielles construites par ses deux fers de lance : Airbus et Eurocopter. L'avionneur européen détient 70% du marché de l'aviation civile brésilienne avec 600 appareils vendus et plus de 250 avions à livrer. Depuis 1998, Airbus y a triplé la taille de la flotte en service grâce à sa famille A 320 qui a cumulé 350 commandes. La comp

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant