EADS "imprime" en 3D un drone sur mesure

le
0

PARIS (Reuters) - Un drone aux ailes interchangeables fabriquées grâce à une imprimante 3D a été présenté par EADS au salon de Farnborough ce mardi.

Conçu par des étudiants de l'université britannique de Leeds, il pourra être adapté à différentes missions, surveillance, recherche, sauvetage ou gestion de catastrophes grâce à des pièces spécifiques agglomérées par un faisceau laser.

Cette méthode d'impression en trois dimensions, baptisée ALM (Additive Layer Manufacturing), permet de produire des composants à partir de leur image numérique dessinée sur ordinateur, en dirigeant précisément le laser pour faire fusionner des poudres à base de métal et de nylon.

L'optimisation des ailes de l'avion téléguidé ne fera pas pour autant exploser les coûts et les délais, car la technique est pensée pour de petits volumes de production. Ces adaptations seraient impossibles avec des procédés normaux, qui nécessitent une fabrication en série, souligne EADS dans un communiqué.

Pour le moment ce concept se limite aux prototypes. Mais les composants produits grâce à cette méthode, jusqu'à 65% plus légers que les pièces classiques, pourraient aussi être directement utilisés dans les avions du consortium européen. Le centre de recherches d'EADS au Royaume-Uni travaille actuellement à améliorer la méthode, afin qu'elle puisse bénéficier à l'ensemble des filiales du groupe.

Au delà de la conception industrielle, le procédé d'impression en 3D vise désormais le grand public.

Certaines entreprises, telles que l'Américain 3D Systems proposent ainsi des imprimantes à objets en plastique pour les particuliers autant que pour les professionnels.

François Charlottin, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant