EADS fusionne le spatial et la défense

le
1
Tom Enders soumet une réorganisation au conseil. Il souhaite rebaptiser le groupe Airbus.

Après treize ans d'existence, EADS tourne une nouvelle page de son histoire. Tom Enders, président exécutif du géant européen de l'aérospatial, soumet, ce mardi 30 juillet, au conseil d'administration une simplification des structures du groupe et un projet d'unification de toutes les marques d'EADS sous la bannière d'Airbus.

L'objectif est de créer un poids lourd dans la défense qui, une fois «le ménage fait», soit armé pour faire face à la baisse continue des marchés militaires en Europe et pour conquérir de nouveaux contrats à l'international. L'objectif est aussi de conforter le leadership d'Airbus face à Boeing sur le terrain commercial. Le nouveau groupe aux structures optimisées doit gagner en efficacité et en rentabilité. L'objectif est de dégager une marge opérationnelle (ebit) de 10 % d'ici à 2015 contre 5,3 % en 2012.

La future division Air Defens...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • koalaii le lundi 29 juil 2013 à 19:21

    Autrement dit "EADS adopte une stratégie qui a menée de grands groupes à leur perte":- Demande de rentabilité excessive à court terme (10% dans de l'industrie lourde c'est du suicide)- Tuer la fierté des salariés en prenant leur marque pour en faire un objet spéculatif.