EADS engage la réorganisation de ses activités militaires

le
0
Tom Enders, PDG du géant européen, dévoile, ce lundi, son projet au cours d'un comité de groupe européen. Entre 5000 et 6000 suppressions d'emplois sont prévues.

Jour J pour Airbus Defence & Space. Ce lundi 9 décembre, Tom Enders, PDG d'EADS, présente un projet de réorganisation de cette nouvelle division qui regroupera à partir du 1er janvier 2014, les activités défense (Cassidian), les avions militaires (Airbus Military) et le spatial (Astrium), au cours d'un comité de groupe européen en Allemagne. Les mesures seront «draconiennes», a déjà annoncé Tom Enders, mi-octobre.

Pour beaucoup de salariés, fêter la naissance du numéro deux de la défense en Europe avec 14 milliards de ventes et 45.000 salariés par une restructuration, passe mal. «Un groupe dont le carnet de commandes est d'environ 650 milliards d'euros (...) doit être en mesure de maintenir l'activité de ses sites», soulignent les syndicats français. En Allemagne, l'IG Metall, qui a orga...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant