EADS anticipe des alliances entre grands avionneurs

le
0
Face à l'émergence de nouveaux acteurs, Louis Gallois, président d'EADS, estime que des partenariats seront nécessaires. Les observateurs anticipent un rapprochement entre Airbus et le brésilien Embraer ainsi qu'une alliance entre Boeing et le canadien Bombardier.

La décennie qui débute sera celle de la fin du duopole Airbus-Boeing sur le marché des avons de plus de 110 places. Pas moins de quatre programmes sont en cours de développement et visent à chasser sur les terres des Airbus A320 et Boeing B737 sur le segment très lucratif et le plus important en volume des moyens-courriers. Le canadien Bombardier et son CSeries, le chinois Comac et son C -919 sont les plus avancés mais les brésiliens et les russes sans oublier les japonais sont également sur les rangs.

Dans ce contexte, Louis Gallois, président exécutif d'EADS, maison mère d'Airbus, estime qu'il «sera difficile de justifier cinq à six constructeurs sur le même type d'appareil et sur les mêmes marchés. Ce ne sera pas viable». Le risque est de voir les avionneurs se livrer à une guerre des prix dévastatrice pour leurs marges. «Il y aura des partenariats entre constructeurs afin de réduire la compétition mais nous ne reviendrons pas à la situation où deux acteurs

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant