E.ON: BarCap révoque son conseil d'achat.

le
0

(CercleFinance.com) - Barclays Capital (BarCap) n'a pas une mauvaise image du modèle économique d'E.ON, le groupe énergétique allemand, jugé plutôt défensif. Mais à court terme, le bilan devrait rester une source d'inquiétude. Du conseil acheteur de 'surpondérer', les analystes sont prudemment revenus à la préconisation neutre de 'pondération en ligne'. L'objectif de cours est écrêté de 7,7 à 7,1 euros.

A la Bourse de Francfort où le DAX 30 est neutre, l'action E.ON plie de près de 1% à 6,3 euros.

En effet, détaille BarCap, maintenant que la filiale dédiée à la génération électrique traditionnelle (gaz, charbon, hydraulique...) Uniper a été scindée, le profil du groupe s'est amélioré. E.ON s'est recentré sur les énergies renouvelables, le réseau et les activités régulées (par nature plus prévisibles que les autres), qui devraient concentrer les deux tiers de son résultat d'exploitation en 2016, avant 70% environ en 2020, prévoient les analystes.

Reste un bilan déséquilibré, avec une dette nette représentant 4,7 fois l'excédent brut d'exploitation (EBITDA, en anglais) attendu en 2016. Un ratio élevé qui devrait inciter le groupe à faire du désendettement sa priorité à moyen terme, et pèsera d'autant sur les moyens qu'il peut affecter à sa croissance.

Enfin, les PER 2017 et 2018 de l'action E.ON, supérieurs à 15 fois, ne sont certes pas hors de prix dans le secteur, mais pas bon marché non plus. Quand le rendement procuré par le titre (3,3%) est inférieur à celui des valeurs comparables.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant