E.ON affiche des pertes gigantesques en 2014

le
0
Assemblée générale d'E.ON en 2014. (© C. Schlüter / E.ON)
Assemblée générale d'E.ON en 2014. (© C. Schlüter / E.ON)

Dans le rouge et pas qu'un peu. Après un bénéfice net de 2,09 milliards d'euros en 2013, E.ON a publié une perte nette abyssale de 3,16 milliards d'euros au titre de 2014. Le chiffre d'affaires a reculé de 7%, à 111,6 milliards. Le titre ne réagit que peu aujourd'hui et gagne même plus de 1,6% sur le Xetra. Il faut dire que le groupe avait indiqué dès novembre que les comptes du quatrième trimestre seraient plombés par une dépréciation géante de 4,5 milliards d'euros, notamment sur son parc de centrales électriques, venant s'ajouter aux 700 millions d'euros déjà enregistrés entre janvier et septembre. Les chiffres dévoilés ne sont donc pas une surprise.

Bloc "A lire aussi"

Les deux indicateurs priviligiés par E.ON, l'excédent brut d'exploitation et le bénéfice net récurrent, c'est-à-dire toiletté des effets exceptionnels et concernant les seules activités appelées à rester dans son giron, ont reculé de 9% et 24% respectivement, à 8,34 milliards et 1,61 milliard d'euros, en ligne avec les attentes. E.ON propose un dividende de 0,50 euro par titre.

«En sus de la situation tendue sur les marchés allemand et européen de l'énergie depuis plusieurs années, l'an dernier des effets de change et des changements dans le périmètre d'activité ont contribué» au recul des bénéfices, a expliqué la société dans un

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant