E. Jones : "Je veux que nous soyons les numéros 1"

le
0
E. Jones : "Je veux que nous soyons les numéros 1"
E. Jones : "Je veux que nous soyons les numéros 1"

Après le traumatisme de la Coupe du monde 2015, l'Angleterre commence à reprendre confiance grâce à un homme : Eddie Jones, le nouveau sélectionneur.

Il était attendu comme le sauveur. Et il commence à répondre aux attentes. Eddie Jones a repris l’équipe d’Angleterre après le traumatisme de la dernière Coupe du monde. Et après un an aux commandes du XV de la Rose, son bilan est déjà positif avec le sacre lors du tournoi des VI Nations et une tournée australienne réussie. Du coup l’ex manager du Japon nourri de grandes ambitions, tout en restant modeste. « Quand j'ai pris le XV de la Rose, cette équipe sortait d'un vrai cauchemar. J'ai alors jeté un œil dans le réservoir. C'était plein jusqu'à la gueule. Il y avait du talent à ne plus savoir quoi en faire. Je n'avais pas le droit d'échouer », raconte-t-il dans les colonnes du Midi Olympique. Et pour ne pas échouer, Eddie Jones livre sa recette : « Il ne faut jamais relâcher la pression, jamais lever le pied de la pédale. Quand on respire, on devient faible... Je veux que nous soyons les numéros 1 et ce n'est pas encore le cas. Nous sommes encore à des kilomètres des All Blacks» et il compte sur la détermination de ses hommes pour y arriver. « Je veux pouvoir compter sur des mecs frais, des mecs prêts. Tu es fatigué ? Tu ne veux pas aller en tournée ? Reste chez toi et mange de la télé réalité ! Achète-toi un maillot et va bronzer au Portugal ! En sélection, je veux compter sur des mecs qui pourraient crever pour le pays. » Si l’Angleterre retrouve peu à peu son prestige, Eddie Jones veut encore aller plus loin : « Je veux que les internationaux anglais soient différents. Si un extraterrestre débarque un jour sur terre, je veux qu'il puisse se dire : "Eux sont des êtres humains et eux sont des internationaux anglais." » Tout simplement.  
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant