e-G8 : Orange enterre la Net neutralité

le
0
Alors que l'usage sur Internet s'envole, Stéphane Richard a tenu à rappeler «la réalité physique» d'un réseau qu'il assure être limité.

C'est la promesse du e-G8 : le forum doit permettre de recueillir les messages que les acteurs de l'Internet souhaitent faire passer aux chefs d'État du G8. Stéphane Richard, PDG de France Télécom-Orange ne s'est pas privé de marteler le sien. Convié à une table ronde sur l'impact d'Internet sur la société, il a réclamé la création de «conditions favorables à un investissement dans les réseaux». Pour lui, le spectre d'une grande panne plane sur les réseaux, et la net neutralité - qui prévoit de ne pas discriminer de contenus en ligne en fonction de leur source ou destination - est un obstacle.

«La question des réseaux, à l'heure d'Internet, est une question clé. Sans les réseaux, il n'y a pas de Google, pas de Facebook, pas de Groupon...» a-t-il argumenté. Alors que l'usage sur Internet s'envole, il a tenu à rappeler «la réalité physique» d'un réseau qu'il assure être limité. «À Paris, toutes les semaines, le trafic data sur Paris augmente de 5%. Don

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant