E-commerce: 57% des particuliers ont acheté sur Internet en France en 2012

le
0
E-commerce: 57% des particuliers ont acheté sur Internet en France en 2012
E-commerce: 57% des particuliers ont acheté sur Internet en France en 2012

Plus d'un Français sur deux (57%) a acheté en 2012 un bien ou un service sur Internet en France, la vente en ligne à ces personnes représentant 1,5% du chiffre d'affaires total des entreprises, révèle une étude publiée mardi par l'Insee."En 2012, en France, 57% de la population âgée de 16 à 74 ans a réalisé des achats sur Internet dans l'année, contre 40% en 2008", écrit l'Institut national de la statistique et des études économiques."Ce chiffre situe la France au-dessus de la moyenne de l'Europe à 28 pays (44%) mais en dessous de la Suède (74%), du Danemark, du Royaume-Uni (73%) et de l'Allemagne (65%)", observe l'organisme en s'appuyant sur les données compilées par l'office européen de statistiques Eurostat.Les ventes en ligne aux particuliers se sont élevées en 2012 à 52,7 milliards d'euros, "soit 1,5% du chiffre d'affaires total de l'ensemble des entreprises installées" sur le territoire, précise l'Insee. Dans le détail, 13.000 entreprises employant plus de dix personnes ont affiché un chiffre d'affaires issu des ventes en ligne de 46,4 milliards d'euros au total, "en hausse de 37% par rapport à 2008", remarque l'Insee.103.000 entreprises de moins de dix salariés ont elles établi un chiffre d'affaires provenant de ces ventes de 6,3 milliards d'euros, selon la même source."D'un secteur à l'autre, le poids des ventes sur Internet est très variable, mais reste toujours minoritaire : environ 3,5% du chiffre d'affaires total du commerce de détail et des transports terrestres, mais trois fois plus pour l'hébergement (13,7%), les télécommunications (10,6%) ou encore le transport aérien (9,9%)", poursuit l'Insee.A 11,6 milliards d'euros en 2011, "le chiffre d'affaires web du commerce de détail" a explosé. Il a crû "en moyenne de 34% par an jusqu'à la fin de la décennie [2000-2009] ; il progresse toujours d'environ 16% par an depuis 2009", indique ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant